Imprimer cette page
  • Augmenter la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Enregistrer la page au format PDF (maximum 1,5 Méga-octets)
  • Envoyer cette page à un ami

Pôle SPAGORA (Maladies digestives, respiratoires, rhumatologiques et oncologiques)

Équipe Mobile de Soins Palliatifs

  • Cadre(s) de santé :
    • Mme Marie GUYOT

Contacter le service

Présentation générale du service

 

Qu'appelle t-on "soins palliatifs" ?

 

Toute personne malade dont l’état le requiert a le droit d’accéder à des soins palliatifs et à un accompagnement. (loi du 9 juin1999)

Les soins palliatifs sont des soins actifs pratiqués par une équipe pluridisciplinaire en institution ou à domicile visant à soulager la douleur, à apaiser la souffrance psychique, à sauvegarder la dignité de la personne malade et à soutenir son entourage. (Code de la santé publique articles L1110-9 et L1110-10) 

Les soins palliatifs....sont applicables tôt dans le décours de la maladie, en association avec d’autres traitements pouvant prolonger la vie. (OMS 2002) 

L’EMSP est une équipe interdisciplinaire et pluriprofessionnelle qui se déplace au lit du malade et/ou auprès des soignants, à la demande des professionnels de l’établissement de santé. Elle exerce une activité transversale. Elle a un rôle de conseil et de soutien auprès des équipes soignantes. Ils ne pratiquent pas d’acte de soins. (Circulaire du 19 février 2002)

 

Équipe médicale

  • Dr. Kirsten KEESMANN - Médecine générale
  • Dr. Florence ROULLET-CERTAIN - Médecine générale
  • Dr. Alexandre HERVE DU PENHOAT - Soins Palliatifs Douleur

Équipe à votre service

Une équipe pluridisciplinaire composée d'infirmières, de psychologues, de secrétaires et d'une assistante sociale est à votre disposition.  

Découvrir les unités du service

Consultation

Qui peut en bénéficier ?

- Les patients de tout âge, atteints de maladie évolutive ou terminale mettant en jeu le pronostic vital de façon permanente ou temporaire ;

- Les familles et les proches : soutien, aides sociales, congé de solidarité ;

- Les professionnels et les bénévoles : formation et soutien des équipes.

Quand ?

Il y a un bénéfice à débuter précocement l’accompagnement et les soins palliatifs lorsqu’un diagnostic de maladie grave est porté. La nature de l’aide reçue varie en fonction des besoins tout au long de l’évolution de la maladie. Il est donc important d’avoir un suivi régulier.

Modalités d’intervention :

L’EMSP est basée au Centre Hospitalier Bretagne Atlantique à Vannes et se déplace sur la totalité du territoire de santé 4.

Les demandes d’intervention peuvent être formulées par tout membre de l’équipe soignante, avec l’accord du médecin référent, mais aussi par le patient ou sa famille. 

Elle intervient à la demande des équipes de soins, en complémentarité, sans s’y substituer.

L’EMSP peut se déplacer auprès du malade : 

- dans les établissements conventionnés du territoire (centres hospitaliers et EHPAD)

- à domicile avec les services d’HAD du territoire.

Il est aussi possible d’avoir un suivi ambulatoire en consultation.

Savoir-faire

Les soins palliatifs sont des soins actifs et continus pratiqués par une équipe interdisciplinaire, en institution ou à domicile. Ils visent à soulager la douleur, à apaiser la souffrance psychique, à sauvegarder la dignité de la personne malade et à soutenir son entourage.

Les missions de l’EMSP

Les missions d’une équipe mobile de soins palliatifs auprès des malades, de leur famille et des équipes soignantes :

Elle intervient pour :

- l’adaptation des thérapeutiques à visée symptomatique (douleur, troubles digestifs, respiratoires, neurologiques, …) ;

- l’évaluation et l’accompagnement de la souffrance psychologique et existentielle du malade et de ses proches ;

- les questionnements éthiques : aide à la concertation, à la prise de décision dans des situations cliniques complexes ;

- les difficultés sociales : information sur les aides possibles au domicile et sur les différents lieux de prise en charge hospitalière ;

- l’accompagnement dans la rédaction des directives anticipées ;

- le suivi de deuil ;

- le soutien et la formation de l’équipe soignante (réunions de synthèse, débriefing).