Consentement

Directives anticipées

Que ce soit avant une éventuelle hospitalisation ou pendant celle-ci, il vous est possible de faire connaître votre volonté sur votre fin de vie et de la faire respecter. Vous pourrez appréhender d’éventuelles décisions importantes quant à votre santé et vous garderez un contrôle sur votre fin de vie.

Que sont les directives anticipées

Les directives sont un document écrit, qui doit être daté, signé, dans lequel vous aurez exprimé vos souhaits. Votre identité doit y apparaître clairement.

Les directives anticipées indiquent vos souhaits concernant les conditions de limitation ou d’arrêt de traitement dans le cas où seriez dans l’impossibilité d’exprimer votre volonté. Elles seront consultées préalablement à la décision médicale et leur contenu prévaut sur tout autre avis (famille, entourage)

Les directives sont renouvelables tous les trois ans et à tout moment vous pourrez revenir sur vos choix, les modifier ou les révoquer.

A qui s’adresse cette possibilité

Seules les personnes majeures et conscientes peuvent rédiger des directives anticipées.

Les majeurs protégés ne sont pas exclus du dispositif et peuvent rédiger des directives anticipées.

Si vous êtes dans l’impossibilité d’établir un tel document mais que vous êtes conscient, vous demandez à deux témoins, dont votre personne de confiance si vous en avez désigné une, de la rédiger pour vous. Ces personnes devront attester qu’il s’agit de l’expression de votre volonté et joindre cette attestation à la directive.

Les modalités de conservation

Si vous souhaitez que vos directives soient prises en compte, sachez les rendre accessibles :

  • Si elles sont rédigées à l’occasion ou au cours de votre séjour hospitalier, elles seront conservées dans votre dossier médical.
  • Vous pouvez les conserver ou les confier à la personne de confiance que vous avez désignée, à un proche, à un membre de votre famille. Dans cette hypothèse, vous devrez communiquer l’identité et les coordonnées de la personne détentrice du document, elles seront mentionnées dans votre dossier médical.