Imprimer cette page
  • Augmenter la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Enregistrer la page au format PDF (maximum 1,5 Méga-octets)
  • Envoyer cette page à un ami

S'abonner au flux RSS des actualités

Évènement, Découvrir l'hôpital

DuoDay

Mis en ligne le jeudi 19 novembre 2020

  • Mme Valérie LE CHAUDELLEC

  • M. Xavier BIANCHINI

  • M. Luc PERNET

DuoDay : trois personnes en situation de handicap, en immersion au CHBA

Le principe DuoDay est simple : un employeur, qu’il soit entreprise, administration ou une association, quelle que soit sa taille ou son secteur d’activité, accueille à l’occasion d'une journée nationale, une personne en situation de handicap, en duo avec l’un de ses collaborateurs volontaire. Au programme de cette journée : découverte du métier, participation active, immersion en entreprise.

Une journée c’est très court et ce n’est pas une offre d’emploi. Mais cela permet de créer la rencontre sans autre engagement qu’une journée de stage, et ainsi amorcer un changement de regard et la levée des préjugés face à l’employabilité des personnes handicapées.

Rencontre avec Valérie LE CHAUDELLEC

Bonjour Mme LE CHAUDELLEC ! En quelques mots, pouvez-vous nous parler de vous et de votre parcours ?

Je viens de la publicité et ensuite, j’ai travaillé dans plusieurs services clients de grandes entreprises. Après un temps d’arrêt pour raisons personnelles, j’ai exercé dans le commerce de détails. Mais suite à des problèmes de dos, j’ai eu une Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH). Avec le réseau « Retravailler dans l’Ouest », j’ai mené une réflexion sur ma reconversion avec notamment l’idée de travailler dans le funéraire.

Est-ce votre première participation au dispositif DuoDay ?

Oui tout à fait, j’ai découvert de dispositif grâce à ma formatrice, et je m’y suis inscrite dès que j’ai eu l’information !

Pourquoi vouloir rejoindre l’hôpital de Vannes pour cette journée, et plus particulièrement le l’accueil général ?

Pour conforter mon projet professionnel. Il me reste encore quelques années à travailler, mon choix de reconversion est donc primordial.

Qu’est-ce que vous attendez de cette journée et qu’est-ce que vous espérez en retirer ?

J’aime travailler au contact du public, or le métier que je souhaite exercer - assistante funéraire - a un lien différent avec le public qu’il reçoit. Je voulais donc m’assurer que je ne me trompais pas. En parallèle, j’ai eu l’opportunité de discuter avec la personne qui travaille à la chambre mortuaire de l’hôpital, et cet échange a été très riche et très intéressant.

Rencontre avec Xavier BIANCHINI

Bonjour M. BIANCHINI ! En quelques mots, pouvez-vous nous parler de vous et de votre parcours ?

Je suis retraité de l’Armée de terre. J’ai en effet été militaire pendant 20 ans ; période pendant laquelle j’ai exercé tous types de métiers (mécanique, logistique, etc.). Après avoir vécu 13 ans en Picardie et 2 ans en Guadeloupe, je suis arrivé à Vannes. Dans le secteur, j’ai eu l’occasion de travailler comme magasinier/vendeur avant de me tourner vers le domaine du bâtiment. Mais récemment, mes problèmes de santé ont pris le dessus et depuis le mois de juin dernier, j’ai une Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH).

Est-ce votre première participation au dispositif DuoDay ?

En effet oui ; c’est le réseau Cap Emploi qui m’a fait découvrir cette initiative.

Pourquoi vouloir rejoindre l’hôpital de Vannes pour cette journée, et plus particulièrement le standard ?

En tant qu’ancien fonctionnaire, j’ai souhaité revenir dans la fonction publique. Et puis, l’un de mes proches a récemment été hospitalisé au Havre, et à cette occasion, j’ai eu un échange téléphonique avec un standardiste qui s’est montré particulièrement bienveillant envers moi ; ça m’a donc donné envie de découvrir ce métier.

Qu’est-ce que vous attendez de cette journée et qu’est-ce que vous espérez en retirer ?

L’espoir peut-être d’intégrer un jour l’hôpital !

Rencontre avec Luc PERNET

Bonjour M. Pernet ! En quelques mots, pouvez-vous nous parler de vous et de votre parcours ?

J’ai d’abord fait des études dans la logistique avant de m’orienter vers le paysage. Aujourd’hui, je travaille dans le paysage depuis 6 ans. 

Est-ce votre première participation au dispositif DuoDay ?

Non, car en fait j’y ai participé pour la première fois l’année dernière. J’ai eu l’opportunité de passer une journée dans une direction départementale de la fonction publique d’état.

Pourquoi vouloir rejoindre l’hôpital de Vannes pour cette journée, et plus particulièrement le service des coursiers ?

Par curiosité ! Je voulais voir comment ça se passait concrètement.

Concrètement, quelles sont vos missions ?

On fait principalement des livraisons en interne : ça peut être du courrier mais aussi des médicaments et même des prélèvements de sang. 

Qu’est-ce que vous attendez de cette journée et qu’est-ce que vous espérez en retirer ?

J’avais surtout dans l’idée de découvrir le fonctionnement de l’hôpital. 

700

525