Imprimer cette page
  • Augmenter la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Enregistrer la page au format PDF (maximum 1,5 Méga-octets)
  • Envoyer cette page à un ami

S'abonner au flux RSS des actualités

Patients et visiteurs, Découvrir l'hôpital, Professionnels

Dossier Médical Personnel (DMP)

Mis en ligne le lundi 21 octobre 2013

Le DMP est un service qui permet d’accéder simplement et rapidement, en toute sécurité, aux données de santé et aux informations pertinentes pour la prise en charge du patient.

Les professionnels de santé, autorisés par le patient, peuvent consulter et déposer les informations utiles au suivi de la santé du patient, directement à partir de leur logiciel métier ou à partir du site www.dmp.gouv.fr.

Le médecin traitant pourra ainsi par exemple renseigner l’espace « synthèse » avec les antécédents, les allergies et les évènements marquants de la vie du patient, et l’espace « traitement » avec sa dernière ordonnance; les spécialistes et les médecins hospitaliers pourront renseigner plus volontiers l’espace « compte rendu »

Un outil pour améliorer la prise en charge du patient :

  • meilleure coordination ville-hôpital : le DMP facilite le partage d’informations entre professionnels de santé, médecin traitant et spécialistes, en ville comme à l’hôpital, une fois que chacun a intégré au DMP les nouveaux documents concernant le patient.
  • meilleure prise en charge, en cas de déplacement ou vacances du patient par des professionnels qui ne le connaissent pas et n’ont pas de dossier à son nom.
  • meilleure prise en charge en cas de maladie chronique : la majorité des informations pertinentes pour la prise en charge du patient sont dans le DMP. (ex patients en EHPAD, patients insuffisants respiratoires chroniques, diabétiques…).

  • meilleure prise en charge en cas d’urgence :

    • soit en cas d’appel au SAMU Centre 15 où le médecin régulateur bénéficie d’un accès simplifié au DMP du patient.
    • soit en cas de risque immédiat pour le patient où tout professionnel de santé peut alors accéder à son DMP, sauf opposition du patient à la création du DMP.

Le patient peut ne pas être en état de donner lui-même ses antécédents. Il peut alors être vital pour lui que l’équipe qui le prend en charge sache qu’il est allergique à un antibiotique donné, qu’en cas de coma il est diabétique, qu’il est épileptique connu en cas de crise convulsive, ou qu’il est connu comme ayant une maladie d’Alzheimer en cas de confusion…